Goto main content
 
 

Pourquoi les médecins devraient prescrire un voyage en hélicoptère

Il est grand temps que des médecins proposent la thérapie par vol en hélicoptère. Des études ont démontré que voler a des bienfaits psychologiques et physiologiques. Mais est-ce que le vol en hélicoptère peut rivaliser avec les traitements pharmacologiques ?

 

Un tour d’hélicoptère comme thérapie

Lorsque Rich (nom fictif) a pris sa retraite après 30 ans de travail, il a rencontré une foule de problèmes : alcoolisme et idées suicidaires, pour n’en nommer que quelques-uns. Les choses ont commencé à s’améliorer en 2013, lorsqu’un ami l’a invité à faire un tour d’hélicoptère. « Si je n’avais pas commencé à voler, j’aurais probablement fini comme une autre statistique », confie Rich. « L’énergie et la poussée d’adrénaline que j’ai ressenties m’ont permis de laisser mes pensées négatives au sol. »

Inscrivez-vous maintenant

L’idée que le vol soit bénéfique n’est pas nouvelle : c’est assez semblable aux bienfaits de la nature sur la santé. Des groupes comme Outward Bound mènent des expéditions depuis des années, et nous savons tous à quel point une simple marche en forêt peut faire du bien. Voyons voir maintenant si nous pouvons trouver des preuves scientifiques que le vol en hélicoptère pourrait être un remède efficace. Existe-t-il des études comparant la thérapie par le vol à l’utilisation de médicaments ? Si oui, les médecins pourraient l’offrir comme alternative sécuritaire et économique.

 

Partir à l’aventure pour demeurer en santé

Peut-être qu’un jour, ceux qui volent un certain nombre d’heures pourraient profiter de primes d’assurance réduites — comme les non-fumeurs et les sportifs. Après quelques semaines de recherche et d’appels à des spécialistes en la matière, je n’ai pu constater qu’une chose : tous s’entendent pour dire qu’une telle idée pourrait réduire notre dépendance à certains médicaments et nous faire économiser en soins de santé.

La seule étude trouvée provient de UC Berkeley News. Ils ont observé que les sensations ressenties lors d’un vol en hélicoptère réduisent les niveaux de cortisol (« l’hormone du stress ») ainsi que des cytokines inflammatoires. Les inflammations ouvrent souvent la voie à d’autres maux comme la dépression, les maladies cardiovasculaires et le diabète. The rapport indique qu’après une bonne dose d’air frais, la plupart des gens se sentent plus forts et plus en santé — l’hélicoptère devrait procurer une sensation semblable.

 

Volez et créez vos moments

L’un des spécialistes rejoints dit : « Si nous pouvions commercialiser le grand air et le vol en hélicoptère comme un produit pharmaceutique, ça se vendrait beaucoup. » Entre temps, mes chers amis pilotes, vous serez sûrement d’accord que le vol nous garde en forme et contribue à notre moral. S’envoler, c’est un moyen simple de « garder les pieds sur terre » en situation de stress.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

  • Un message pour votre copilote de voyage en hélicoptère

    Il y a quelques temps, un ami me racontait que lorsqu’il vole en compagnie de sa femme, l’expérience se termine souvent par une dispute. Et il n’y a rien d’amusant là-dedans! Six sujets à couvrir avec votre co-pilot.

    6 min de lecture | 257 Visites
  • Aventure de pêche en hélicoptère

    Ça s’annonce pour être un autre voyage fantastique : nous venons de recevoir le feu vert de Jean, directeur en chef chez Pourvoirie Hipou, une pourvoirie de la réserve indienne qui gère une rivière incroyable dans l’est du Canada.

    6 min de lecture | 189 Visites
  • Voici le voyageur bleisure

    En tant qu’opérateur d’hélicoptère, le voyageur bleisure (de l’anglais, combinant business et leisure) représente une nouvelle une catégorie de clients potentiels qui mérite votre attention.

    3 min de lecture | 221 Visites

Recevez des offres de voyages palpitants, nos plus récentes histoires d'hélicoptères, des nouvelles et des vidéos.